Retour

Comment est fabriquée une housse de matelas ?

9 décembre 2023

5 min de lecture

Le marché mondial de la literie, et plus particulièrement du matelas, est en pleine expansion. En effet, les consommateurs accordent davantage d'importance à la qualité du sommeil et au bien-être que doit procurer un matelas.

Les produits disponibles sur le marché se font alors plus nombreux : il peut s'avérer difficile de savoir comment bien choisir son matelas. Pour s'assurer un lit sain, confortable et durable, il est indispensable de considérer les caractéristiques de la housse de matelas. Nous vous expliquons le principe d'une housse de matelas ainsi que ses différents types de conception.

Comment différencier la housse du sur-matelas et de l'alèse ?

Les termes de housse, de sur-matelas et d'alèse sont bien souvent confondus. Pourtant, chacun a sa propre fonction en tant qu'article de literie.

La housse du matelas est la partie en tissu qui enveloppe l'âme du matelas. Son épaisseur varie en fonction de sa composition et de son type de conception. La housse constitue donc l'élément de la literie avec lequel on entre en contact lorsque l'on s'allonge sur le matelas, sans compter l'éventuel sur-matelas, ainsi que le protège-matelas et le drap-housse. La qualité de la housse de matelas doit alors être la meilleure possible pour vous assurer un confort optimal durant la nuit.

Quant au sur-matelas, il a pour objectif de revitaliser un vieux matelas, en améliorant son confort et son soutien. Ce sur-matelas n'est pas nécessaire si vous avez récemment procédé à l'achat d'un matelas de qualité. Le sur-matelas n'est intéressant que pour pallier la vieillesse d'un matelas : il augmente sa durée de vie, ce qui vous permettra de procéder à l'achat d'un nouveau matelas quelques mois ou quelques années plus tard.

L'utilité d'une alèse, ou protège-matelas, est d'assurer la protection de votre matelas en toutes circonstances. Elle facilite son entretien puisqu'elle le protège de l'humidité causée par la transpiration de notre corps la nuit, mais aussi des bactéries et des acariens dans certains cas. L'alèse prolonge la durée de vie de votre matelas et lui confère une meilleure hygiène. Cette dernière se place au-dessus de la housse du matelas (ou du sur-matelas s'il y en a un) et au-dessous d'un drap housse ou autre linge de lit.

L'alèse est indispensable lorsqu'il s'agit de protéger un matelas pour bébé. En effet, à condition qu'elle soit de bonne qualité, une alèse imperméable protège parfaitement votre matelas contre l'humidité liée à l'urine, susceptible de tacher votre matelas et d'entraîner de mauvaises odeurs.

Néanmoins, les protège-matelas imperméables sont fabriqués à partir de produits dérivés du plastique et de la pétrochimie. Dans l'objectif de respecter l'environnement et de veiller à votre bonne santé, le protège-matelas Kipli n'est donc pas imperméable. Il est uniquement composé de coton biologique et assure la bonne aération de votre matelas pour lutter contre l'humidité et la prolifération d'acariens qui s'ensuit. Le protège-matelas est disponible en plusieurs tailles : à vous de choisir la taille de bonnet qui correspond à votre matelas.

Quels sont les deux types de conception d'une housse de matelas ?

Il existe deux principaux types de conception d'une housse de matelas : la conception traditionnelle ou la conception "sandwich". Elles se distinguent en grande partie par la qualité et le confort offerts une fois disposées autour du matelas.

Les housses de matelas sandwich

D'une part, les housses "sandwich" sont des housses uniquement composées d'un coutil. Il s'agit du tissu qui recouvre le matelas : ce dernier est tiré et fermé autour du matelas avec une fermeture zip. Les housses "sandwich" ne comprennent aucun garnissage : elles sont relativement fragiles et le confort offert est très limité.

De par leur processus de fabrication, leur coût est moindre pour le fabricant et leur prix de vente est donc rendu plus attractif pour le consommateur. Les housses "sandwich" sont donc majoritaires sur le marché et sont principalement utilisées pour recouvrir les matelas low-cost.

Les housses de matelas traditionnelles

D'autre part, les housses de matelas dites traditionnelles sont composées de deux ou trois éléments :

  • le coutil (tissu supérieur de la housse);
  • le garnissage (matériaux à l'intérieur de la housse);
  • une éventuelle doublure (tissu inférieur de la housse).

Le garnissage de la housse garantit un meilleur confort d'accueil du matelas, ainsi que l'augmentation de sa durée de vie et de sa résistance. Cette qualité supérieure est souvent obtenue à l'issue d'une production artisanale (voire fait main) relativement longue.

Les housses traditionnelles peuvent facilement être différenciées des housses "sandwich", grâce à la présence d'une couture apparente sur les bords du matelas, ainsi que par l'aspect matelassé lié au garnissage de la housse.

La conception traditionnelle des housses concerne les matelas haut de gamme, avec un coût au moins deux fois supérieur à celui des housses "sandwich".

Quelles sont les matières qui composent une housse de matelas ?

Les matières choisies pour composer une housse "sandwich" ou traditionnelle dépendent du résultat souhaité en ce qui concerne la qualité, la durabilité et le prix de la housse.

Une housse est généralement composée de microfibres (polyester, élasthanne, etc.) associées à du coton : des matières qui lui confèrent une certaine élasticité. Ces compositions chimiques issues de la pétrochimie ne garantissent ni la qualité du produit ou de votre sommeil, ni le respect de l'environnement.

Face au caractère synthétique et peu écologique de telles compositions de housse, le coton 100 % biologique s'impose progressivement sur le marché. A la différence du coton conventionnel, le coton 100 % biologique n'est ni traité ni blanchi avec des produits chimiques. En effet, les produits à base de coton que nous avons l'habitude de consommer sont pour la plupart totalement blancs : pourtant, à l'origine, le coton est de couleur légèrement écrue.

En ce qui concerne la housse de matelas traditionnelle Kipli, elle est composée :

  • d'un coutil en coton biologique pour un accueil moelleux;
  • d'un garnissage en fibre de coton (36 %) et en microfibre recyclée (64 %) certifiée Oeko-Tex;
  • d'une doublure en pur coton peigné.

Cependant, dans une logique de fabrication des produits uniquement à partir de matériaux naturels (comme le matelas en latex naturel), Kipli propose une alternative à cette housse en partie composée de polyester.

Il s'agit alors d'une housse composée à 100 % de coton biologique, tant au niveau du coutil que du garnissage et de la doublure. Certes, une housse de matelas naturelle ou biologique est moins résistante, mais elle a l'avantage de contribuer à créer un environnement de sommeil sain et agréable pour les dormeurs.

Outre la composition de la housse et sa fonction de protection du matelas, les fabricants doivent accorder de l'importance à son aspect pratique. D'abord, en cousant des poignées sur les côtés de la housse, le matelas peut facilement être déplacé malgré son poids. Aussi, les housses de matelas dotées d'un système de fermeture zip peuvent être retirées pour être lavées en machine ou à la main en fonction de la matière. L'entretien de la literie n'en devient que plus rapide, plus efficace et plus simple.

Nous vous recommandons ces autres pages :

L'ultime matelas Kipli

Le confort incroyable du latex 100% naturel associé au soutien unique des ressorts ensachés.

Découvrir

Newsletter

Ce n’est pas parce que nous sommes responsables que nous sommes barbants ! Pour ne rien manquer de nos offres exclusives, nos inspirations et nos bonnes nouvelles, c’est ici !

Respirez vous êtes chez-vous

Des produits sains, durables et (très) confortables

Suivez-nous