Retour

Comment choisir sa parure de lit en flanelle ?

25 mai 2023

5 min de lecture

L'aménagement de la chambre commence souvent par le choix du matelas et du sommier. Si ce choix est très important, celui du linge de lit l'est tout autant, puisqu'il influe sur le confort de couchage et sur la qualité de sommeil qui s'ensuit.

Avant de choisir une nouvelle parure de lit, il est indispensable de bien faire la différence entre la matière de l'étoffe (coton, soie, lin, laine, etc.), le procédé de tissage (gaze, percale, satin, etc.) ou de tricot (mousse, jersey). Parmi toutes les parures disponibles à la vente, vous pouvez décider d'opter pour une parure en flanelle : nous vous guidons dans votre choix.

Qu'est-ce que la flanelle ?

Dans le domaine du textile, la flanelle est bien souvent considérée comme une matière, au même titre que le coton, la soie, le lin ou le polyester. Pourtant, il s'agit d'une méthode de tissage des fibres textiles, qu'elles soient naturelles ou synthétiques. La flanelle peut notamment être réalisée à partir de fibres de laine ou de coton.

Lors de ses premières utilisations, ce tissu était surtout fabriqué à partir de laine. Avec l'évolution de l'industrie du textile, le tissu a commencé à être élaboré à partir de fibres de coton. Aujourd'hui, le coton est la matière la plus répandue pour la conception de produits textiles en tout genre, notamment les vêtements et le linge de maison.

La flanelle de laine ou de coton, communément appelée tissu " pilou ", se distingue des autres tissus par son aspect duveteux et volumineux. Très apprécié pour sa douceur, le linge de lit en flanelle procure une agréable sensation au contact de la peau.

En raison de ce contact direct entre le linge et la peau chaque nuit, il semble alors indispensable de choisir des draps, des taies d'oreillers et une housse de couette de qualité. Pour cela, les matières biologiques sont la solution idéale : non traitées et dépourvues de substances potentiellement toxiques, ces matières sont la base d'un environnement de sommeil sain et respirable, sans compter leurs avantages écologiques.

Des procédés de fabrication propres à la flanelle

Comme tout tissu, la flanelle de coton ou de laine est donc obtenue à la suite d'un procédé de tissage des fils issus des fibres textiles. Le tissage de la flanelle n'est ni serré ni lâche : le nombre de fils utilisés peut varier d'un tissu à l'autre. A titre d'information, le linge de lit en percale de coton est confectionné à partir d'un coton tissé en 80 fils/cm², tandis que ce nombre de fils/cm² peut atteindre 120 pour le satin de coton.

Néanmoins, le nombre de fils utilisés pour le tissage n'est pas un indicateur de qualité du tissu à lui seul : il doit être associé à d'autres indicateurs tels que le type de fil utilisé ainsi que la nature et la longueur des fibres textiles utilisées.

Si la flanelle ne se distingue pas par son tissage ou par sa composition, c'est bien le grattage du tissu qui lui confère un toucher des plus doux. Le grattage du tissu est l'une des opérations de finition du tissu, ou "apprêts mécaniques", ayant pour objectif d'amplifier sa douceur, d'un côté ou des deux côtés.

Cette douceur est liée au grattage du tissu à l'aide d'un outil spécifique pour faire ressortir les fibres les plus fines et les plus courtes. Grâce à cette couche de fils dégagés par le grattage, la flanelle est plus douce et plus isolante : elle conserve davantage la chaleur que les autres tissus et procure un confort maximal.

Cependant, pour limiter les risques de boulochage, le tissu doit être gratté de manière raisonnable et être rasé une fois gratté. Le boulochage fait référence aux défauts visibles, des boulettes de fibres lâches entremêlées sur la surface du tissu, ayant un impact plus ou moins important sur l'esthétique des produits textiles. Causé par l'usure (lavage, séchage, frottements, etc.), le boulochage du tissu peut donc être limité grâce au rasage du tissu, un autre apprêt mécanique.

Ainsi, afin de choisir la meilleure qualité possible pour votre linge de lit en flanelle, vérifiez que le tissu :

  • est doux au toucher ;
  • a un aspect duveteux et volumineux ;
  • a été soumis à des processus de grattage et de rasage ;
  • est composé de matières saines et durables.

Quels sont les procédés d'entretien du linge en flanelle ?

Les techniques d'entretien de la housse de couette, du drap housse, de l'éventuel drap plat et des taies d'oreillers en flanelle dépendent avant tout de la composition du tissu. Ces conditions d'entretien peuvent influer sur le choix de votre linge de lit en flanelle.

La flanelle de laine est particulièrement difficile à entretenir : dans ce cas, il sera plus prudent d'amener votre linge au pressing pour ne pas altérer sa qualité.

Quant au linge de lit en flanelle de coton, il peut tout à fait être lavé en machine à cycle doux et à 30 °C maximum. Il ne doit ni être mélangé à d'autres tissus ni être trop à l'étroit dans la machine. Pour éviter qu'il ne rétrécisse, le linge de lit en flanelle doit être séché directement à l'air libre. Enfin, il est préférable de repasser votre linge sur l'envers afin de ne pas endommager les fibres.

Quelle saison convient le mieux pour du linge en flanelle ?

Pour bien dormir, le confort du lit est indispensable : votre linge de lit doit être adapté à la température de votre chambre.

Si vous choisissez un linge de lit en flanelle de coton, alors ce dernier conviendra plus ou moins pour toutes les saisons, le coton étant une matière naturellement respirante. Cependant, le grattage du tissu augmente ses capacités à retenir la chaleur : la flanelle est donc à privilégier en hiver. Jamais froide au toucher, votre confort est garanti dès l'entrée dans votre lit.

Pour les personnes ayant tendance à transpirer la nuit, quelle que soit la température à l'intérieur de la chambre, il est préférable de se diriger vers la percale de coton, tissu bien plus polyvalent.

Taille, couleurs et motifs : comment choisir sa parure ?

D'abord, pour bien choisir les dimensions de votre housse de couette, votre drap housse, votre éventuel drap plat et vos taies d'oreillers, vous devez tenir compte de la taille de votre matelas et vos oreillers, mais aussi de vos préférences. Une fois les dimensions de votre literie en tête, vous n'avez plus qu'à vous référer aux tailles standard à l'achat de votre nouvelle parure de lit en flanelle.

Quant au choix des couleurs et des motifs de votre linge de lit en flanelle, il s'agit avant tout d'une affaire de goût. Tout en adaptant votre parure de lit à la décoration de votre chambre, vous pouvez tout à fait varier les couleurs et les motifs entre vos draps et chaque taie d'oreiller.

Une chose est sûre, avec un linge de lit en flanelle, vos nuits d'hiver seront remplies de douceur et de confort.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Newsletter

Ce n’est pas parce que nous sommes responsables que nous sommes barbants ! Pour ne rien manquer de nos offres exclusives, nos inspirations et nos bonnes nouvelles, c’est ici !

Respirez vous êtes chez-vous

Des produits sains, durables et (très) confortables

Suivez-nous