Retour

Comment prendre soin de son canapé ?

7 octobre 2023

6 min de lecture

Le canapé du salon représente très souvent un gros investissement. On ne remplace pas son canapé à la moindre tache. Pour prolonger sa durée de vie de plusieurs années, il est impératif d’en prendre soin de manière régulière.

Peu importe la matière du canapé que l’on a choisi, plusieurs techniques de nettoyage se montrent efficaces pour lui rendre son éclat d’origine. En cas de tache accidentelle, certaines méthodes naturelles fonctionnent mieux que les produits chimiques proposés sur le marché. Quelles sont ces méthodes ? Découvrons ensemble les différentes façons d’entretenir son canapé.

Lavage du canapé : comment garder sa couleur d’origine ?

Comment préserver la couleur de son canapé, tout en l’entretenant régulièrement ? Cette question, de nombreuses personnes se la posent. Que l’on possède un canapé en cuir, en velours ou en tissu, la couleur d’origine peut rapidement se détériorer si l’on n’utilise pas un produit adéquat.

Lors du premier nettoyage, il convient de ne pas trop mouiller la surface à nettoyer. Certains canapés en tissu peuvent déteindre, alors que le cuir coloré, en règle générale, n’apprécie pas l’eau. Il faut donc veiller à humidifier le chiffon et l’essorer avant chaque utilisation. Il reste préférable de laver le canapé à sec. Plusieurs mousses aérosols peuvent être utilisées pour un nettoyage du canapé à sec. Néanmoins, les produits naturels sont à privilégier. Ainsi, le bicarbonate de soude se montre efficace pour entretenir son canapé en tissu tout en préservant sa couleur. Il suffit d’en saupoudrer sur le tissu, de le laisser agir quelques heures, puis de l’aspirer soigneusement. Pour un canapé en cuir, on peut le frotter avec du talc, de la cire d’abeille ou avec une flanelle sur laquelle on dépose quelques gouttes d’eau de térébenthine.

En règle générale, on évite de placer les canapés en tissu fragile ou en cuir sous la lumière directe du soleil, qu’ils n’apprécient guère. De même, on les positionne loin d’une source de chaleur, comme les radiateurs.

Comment enlever une tache de son canapé ?

La vitesse d’exécution est le secret pour retirer une tâche sur un canapé sans encombre. En effet, une tache incrustée demeure bien plus difficile à nettoyer qu’une tache qui n’a pas encore eu le temps d’imbiber le tissu ou le cuir en profondeur. Il faut agir avec un grand soin, en privilégiant les remèdes de grand-mère aux produits ménagers industriels, qui risqueraient d’endommager la surface du canapé.

Comment nettoyer une tache de son canapé en tissu ?

Pour procéder au nettoyage d’une tache sur un canapé en tissu, une eau claire mélangée à du savon de Marseille s’avère la meilleure des solutions. Si elle a eu le temps de s’incruster plus en profondeur, on y ajoute un peu de jus de citron ou quelques gouttes d’ammoniaque.

D’autres méthodes se révèlent efficaces. Ainsi, le bicarbonate de soude mélangé à de l’eau chaude, le talc, la terre de Sommières sont de précieux alliés contre les taches. Enfin, on peut détacher son canapé en tissu à l’aide d’un nettoyeur vapeur ou d’une solution à base de vinaigre blanc, diluée avec du liquide vaisselle et de l’eau tiède. On la dépose sur une éponge humide. Cependant, il faut nettoyer l’ensemble du canapé, pas simplement de l’endroit taché. Dans le cas contraire, on risquerait de laisser une auréole.

Quel détachant naturel utiliser pour son canapé en cuir ?

Le nettoyage d’une tache sur un canapé en cuir demande plus d’entretien. Hormis les produits spécialisés, comme les crèmes et les savons pour cuir, on peut utiliser de la terre de Sommières ou mieux, de la glycérine végétale bio. On la mélange à de l’eau claire tiède, puis on nettoie le canapé grâce à un gant de toilette imbibé.

Comment prendre soin d’un canapé en velours ?

L’entretien d’un canapé en velours s’effectue régulièrement. Chaque semaine, on aspire délicatement la poussière et les poils d’animaux du velours, puis on utilise une brosse souple pour redresser les poils. Lorsqu’un liquide est renversé ou si le canapé nécessite un nettoyage en profondeur, plusieurs méthodes fonctionnent à merveille.

Le premier réflexe est d’absorber le maximum de liquide avec un chiffon sec, sans frotter la zone. S’il s’agit simplement d’eau, on peut sécher la tache avec un sèche-cheveux afin d’éviter de laisser une auréole. Sinon, une solution à base de vinaigre blanc et d’eau savonneuse se montre redoutable envers les taches les plus tenaces. Néanmoins, mieux vaut commencer par frotter une partie peu visible du canapé afin de s’assurer que la couleur ne déteint pas. Une fois toute la surface du canapé lavée, on rince à l’aide d’un gant de toilette humidifié.

Si le canapé se compose d’un velours de soie, on le traite avec une délicatesse décuplée. Un nettoyage à sec est préférable, à base de talc ou de terre de Sommières. On laisse agir la poudre durant une nuit entière, puis on aspire dès le matin suivant.

Comment nettoyer un canapé en cuir ?

Prendre soin d’un canapé en cuir de manière régulière prévient son usure et le conserve plus longtemps dans son meilleur état. L’entretien comprend plusieurs démarches à mettre en œuvre :

  • le nettoyage du canapé, de façon globale ou ciblée ;
  • l’hydratation ;
  • la protection du cuir.

Bien sûr, la méthode d’entretien dépend de la finition du cuir. Un cuir aniline ou semi-aniline demeure plus fragile qu’un cuir pigmenté, et des produits adaptés existent pour chacun d’entre eux. Il s’agit le plus souvent de crèmes ou savons spécialement conçus pour pénétrer le cuir. Certains nettoyages à base de lait ou de crème hydratante pour la peau humaine sont vantés pour le cuir. Cependant, ces techniques s’avèrent peu efficaces.

Le meilleur produit naturel qui existe pour le cuir reste la terre de Sommières, mais celle-ci fonctionne uniquement pour se débarrasser d’une tache. Il convient donc de suivre minutieusement les notices d’utilisation de chaque produit et de procéder à un nettoyage complet du canapé une fois tous les trois mois minimum.

La protection du canapé en cuir évite aux taches de s’incruster, aux frottements et au sébum d’altérer la couleur et de laisser des traces. En appliquant un fixatif tous les deux ans, le cuir demandera moins d’entretien s’il subit un incident. Pour les canapés en cuir plus précieux (finitions aniline et semi-aniline), on renouvèle le procédé tous les ans, sans utiliser d’eau.

Comment laver un canapé en tissu ?

Les canapés en tissu prennent la poussière et se tachent facilement. Si un incident survient, il faut prendre quelques précautions avant de le laver. Le nettoyage du canapé en tissu doit toujours débuter par un dépoussiérage méthodique, afin d’éviter que la poussière se fixe dans le tissu. En effet, le mélange avec l’eau ne ferait qu’amplifier les traces sur le tissu. Un passage d’aspirateur avec l’embout brosse et à la puissance maximum suffit à enlever poussières et poils d’animaux.

Laver la housse de son canapé à la machine

Si le canapé en tissu se compose de housses détachables, alors le procédé reste simple. Une à deux fois par an, on nettoie la housse en machine. Bien évidemment, il faut suivre les indications présentes sur les étiquettes et choisir le bon programme de lavage. Les housses doivent sécher librement : un passage en sèche-linge pourrait les faire rétrécir. En revanche, si le canapé n’est pas déhoussable, on favorise d’autres techniques de nettoyage.

Comment nettoyer un fauteuil en tissu fragile ?

Suivant le type de tissu, on peut soit nettoyer le canapé à l’eau, soit le nettoyer à sec. Là encore, les indications des étiquettes s’avèrent précieuses. Un nettoyage à l’eau s’opère toujours avec un chiffon ou une éponge humidifiée. On y applique le produit nettoyant adapté. Une solution eau claire et savon noir ou savon de Marseille se montre généralement efficace et évite d’utiliser des produits chimiques. Ensuite, on rince avec une autre éponge humide, puis on tamponne avec une serviette sèche pour absorber l’excédant d’humidité.

Le nettoyage à sec se justifie pour certains canapés fragiles, notamment ceux qui se parent de couleurs qui déteignent. Pour ce faire, rien de mieux qu’une solution naturelle, le bicarbonate de soude. On saupoudre le canapé quelques heures, puis on aspire vigoureusement. En plus de nettoyer le canapé, le bicarbonate de soude détruit les mauvaises odeurs et ravive l’éclat des couleurs.

Nettoyage du canapé : comment procéder avec les brûlures de cigarette ?

En plus d’être très nocive pour la santé, la cigarette demeure l’une des pires ennemies des canapés. Un foyer de cendre qui tombe sur la surface du canapé peut irrémédiablement le détériorer. Cependant, plusieurs solutions existent pour atténuer les dégâts d’une brûlure de cigarette.

Tout d’abord, il faut vérifier les conséquences de la brûlure. Si un trou a fait son apparition, il est malheureusement impossible de le faire disparaître. En revanche, si la brûlure a simplement occasionné une tache noire de nicotine, plusieurs techniques permettent de la faire disparaître. Sur un canapé en tissu, le mélange savon de Marseille et eau oxygénée se montre efficace. Sur du cuir, l’opération demeure plus compliquée. Il faut tout d’abord frotter délicatement la brûlure avec une pierre ponce, puis avec un chiffon imbibé d’huile. Ensuite, il s’avère nécessaire de cirer le canapé avec un cirage de la même couleur. Sur un canapé en cuir, on peut atténuer un trou de cigarette à l’aide d’une pâte réparatrice pigmentée spécifique.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Canapé d'angle en lin PALM

Véritable pièce maîtresse de votre intérieur, le canapé d'angle en lin PALM a été imaginé pour associer confort absolu et design

Découvrir

Newsletter

Ce n’est pas parce que nous sommes responsables que nous sommes barbants ! Pour ne rien manquer de nos offres exclusives, nos inspirations et nos bonnes nouvelles, c’est ici !

Respirez vous êtes chez-vous

Des produits sains, durables et (très) confortables

Suivez-nous