Choisir son matelas

Comment choisir son matelas ?

Pour des nuits paisibles et réparatrices, il est important de bien choisir son matelas...

Partager:

Vegetation Kipli Vegetation Kipli Vegetation Kipli
Comment choisir son matelas ?
Vegetation Kipli

Faire le choix d’un matelas peut s’avérer complexe tant les modèles sur le marché sont variés. On peut vite se perdre parmi les multiples caractéristiques et autres gammes de prix. Pour choisir le matelas adapté à ses besoins, il faut déjà définir les qualités recherchées prioritaires, et le budget qu’on souhaite allouer à cet achat. Voici quelques pistes pour vous aiguiller et vous permettre de lister les éléments qui vous semblent les plus pertinents pour savoir comment choisir son matelas.

Le type de confort souhaité

Evidemment, lorsque l’on se demande comment choisir son matelas, on espère tout d’abord que celui-ci sera confortable et nous permettra de profiter de nuits de sommeil de qualité. Sur le thème du confort, deux grands axes ressortent : souplesse et fermeté. Ces critères étant fortement subjectifs, il est conseillé, en premier lieu, de prendre en compte le ou les matelas qui vous ont convenu par le passé. Selon le type de matelas, cela vous donne une piste. Pour choisir au mieux son matelas, il convient de regarder les différentes densités/fermetés, qui peuvent faire varier significativement le ressenti sur un même type de matériau. Par exemple, les matelas à ressorts ou futon, sont fermes à très fermes. La mémoire de forme et autres matelas en mousse synthétique, sont plutôt souples. Le latex naturel, est quant à lui, mi-ferme. Le gabarit entre en compte également. Si vous êtes plutôt léger, un minimum de souplesse est recommandé. Pour les personnes plus fortes, la fermeté permet un bon soutien tout au long de la nuit. Ce qu’il est important de garder quand nous nous demandons comment choisir son matelas est que le but premier de celui-ci est de garder la colonne vertébrale bien alignée. Et pour cela, il faut penser à la position principalement adoptée pour le sommeil. Sur le ventre ou sur le dos, là encore, un matelas avec un bon soutien est plus adapté. Pour les personnes qui dorment davantage sur le côté, il faut suffisamment de souplesse pour que le matelas épouse les formes du corps. Pas de panique, certains modèles sont à la fois souples et avec un bon maintien (ouf !). Si vous faites partie des chanceux qui peuvent dormir sur tous types de support, ou presque, le niveau de fermeté ou de souplesse ne sera pas si important. Attention toutefois à garder une posture adéquate pour ne pas provoquer des douleurs dorsales à moyen-long terme. Si vous avez des problèmes de dos, le niveau de confort est à choisir avec soin. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé, à poser des questions aux conseillers ou à vous déplacer pour tester les matelas. Pour une indication plus précise sur le niveau de confort, il existe le degré de fermeté sous forme de note, allant de 1 à 10. Sinon, vous pouvez aussi vous fier à la densité du matelas. Plus la densité est importante, plus la fermeté l’est également (sur un même type de matériau). On l’oublie souvent, mais le sommier joue un grand rôle sur le confort ressenti. Il peut accentuer la fermeté ou la souplesse en fonction de sa nature. Par exemple, des lattes flexibles (ce sont des lattes bombées) vont apporter plus de souplesse. A contrario, dès que l’on dort sur du plat comme avec des lattes rigides, cela offre un niveau de confort plus ferme. Pour avoir une idée plus précise sur comment choisir son matelas et son sommier adapté, voici un article qui pourra vous aider : Comment choisir son sommier ?

Choisir son matelas: synthétique ou naturel ?

Les préoccupations environnementales dépassent le spectre alimentaire depuis quelques années. Aujourd’hui, on fait attention à ce que l’on consomme dans différents domaines, et la literie ne déroge pas à cette tendance.De plus, l’intérêt pour des produits sains s'accroît chaque année. Le matelas nous accompagne ⅓ de notre vie, son impact sur notre santé n’est pas à négliger. La majorité des matelas que l’on trouve sur le marché est faite de matières synthétiques. Ils sont généralement plus économiques, et pour ce qui est du confort, on trouve de tout.Il y a les matelas simplement en mousse polyuréthane et mémoire de forme (synthétiques, dérivées du pétrole) et les matelas à ressorts (souvent enveloppés dans des blocs de mousse synthétique). Les matelas en mousse polyuréthane que l’on trouve un peu partout sont les plus basiques. Ils n’ont pas de particularité ergonomique particulière, sont dans la tranche de prix la plus abordable, et s’usent relativement vite.Les matelas à mémoire de forme sont essentiellement faits de polyuréthane thermosensible. Le principe est de prendre la forme du corps. Ils peuvent être adaptés aux personnes souffrant de douleurs dorsales. Mais une fois l’empreinte du corps prise, il est difficile de se mouvoir durant la nuit et la respirabilité est limitée.Les matelas à ressorts sont ceux de nos aïeux. Ils sont fermes, parfois très fermes. Ils sont plus durables dans le temps que les mousses synthétiques (10 ans contre 7 ans environ). L’indépendance de couchage n’est pas du tout optimale, et ils peuvent grincer. L’indépendance de couchage est meilleure avec les ressorts ensachés, indépendants les uns des autres. Dans la catégorie des matelas naturels, on trouve les matelas en laine, plutôt rares. Ils sont durables si c’est de la laine de qualité, et on peut les trouver avec des niveaux de fermeté variables selon le modèle choisi. Malgré ce que l’on pourrait penser, la laine est respirante et aérée. Par contre, il ne sont pas naturellement anti-acariens ni antibactériens car ont tendance à garder la poussière et donc déclencher des allergies. Attention donc aux personnes allergiques.On peut trouver également des matelas en crin de cheval, onéreux et encore plus rares. Ils réunissent les mêmes qualités que le matelas en laine : durabilité et thermorégulation. Le latex naturel est enfin une autre alternative écologique en vogue. Issu de l’hévéa, un arbre qui pousse en Asie du Sud-Est, c’est un matériau sain, durable et naturellement antibactérien et antiacariens. Le confort de ce type de matelas est mi-ferme. Il est recommandé pour les personnes ayant des douleurs dorsales. La gamme de prix est plus élevée et variable selon les marques.Attention à ne pas confondre avec le latex synthétique qui ne présente plus du tout les mêmes propriétés (latex 100% naturel = naturel, latex 100% = synthétique). Comment choisir son matelas entre naturel ou synthétique est un vaste sujet dont les critères de sélection varient d’une personne à l’autre. Faîtes donc attention aux différentes caractéristiques, aux détails et aux prix. Retrouvez ici notre comparatif "Matelas mousse, latex ou ressort : quel type de couchage choisir ?".

Le matelas en latex naturel

Kipli associe le latex naturel au coton bio pour des nuits confortables et saines.

100 nuits d’essais | Livraison gratuite | Garantie 10ans | Paiement 3x sans frais.

Avis vérifiés Kipli Avis vérifiés Kipli Avis vérifiés Kipli Avis vérifiés Kipli Avis vérifiés Kipli 4.8/5 - 1471 avis

Comment choisir son matelas en terme d’indépendance de couchage

On ne s’en rend pas forcément compte, mais si au réveil vous avez la sensation de ne pas être suffisamment reposé malgré un nombre d’heures de sommeil raisonnable, les micro-réveils peuvent en être la cause. Nous l’avons évoqué précédemment, l’indépendance de couchage est une qualité souvent mise en avant. Il s’agit du fait de ne pas ressentir les mouvements de son partenaire (ou inversement) durant la nuit. Nous changeons de position plusieurs dizaine de fois en une nuit de sommeil. L’indépendance de couchage devient donc un critère important pour un repos optimal, surtout pour les personnes ayant un sommeil léger.La question ne se pose évidemment pas si vous utilisez un matelas simple. Pour pallier au dérangement nocturne, il est conseillé d’opter pour un matelas suffisamment large (minimum 160 cm), si la taille de la chambre vous le permet.Certains modèles de matelas offrent une meilleure indépendance de couchage que d’autres. Les matelas à ressorts ensachés (et non pas les matelas à ressorts classiques) grâce à leur système de ressort isolé, limitent la diffusion des mouvements.

Kipli Matelas

Les matelas en latex naturel ont eux aussi une bonne indépendance de couchage de par leur élasticité. En effet, c’est un matériau souple mais qui ne fait pas de “vagues”. Là encore, le sommier peut aussi aider à limiter les mouvements ressentis et donc les micro-réveils qui nuisent à la qualité du sommeil. Pour les plus sensibles, il est préférable d’opter pour du plat comme les lattes rigides, et idéalement deux lots de lattes indépendants (avec une barre centrale pour la délimitation) ou deux sommiers mis côte-à-côte.

Comment choisir son matelas en terme de durabilité ?

Lorsque l’on fait l’acquisition d’un matelas, on espère le garder assez longtemps, en particulier si celui-ci est onéreux.Les français changent leur matelas tous les 14 ans en moyenne. Déformé, affaissé, usé, le changement de matelas est principalement dû à des raisons de confort et d’hygiène. En effet, quel que soit le matériau qui le compose, il finit forcément par se dégrader sous l’effet du poids du corps, des mouvements, et même de la transpiration. Car, chaque nuit, nous perdons près de trente centilitres d’eau. Toutefois, l’usure n’est pas la même d’un matelas à un autre. Certains résistent bien mieux aux perturbation extérieures au fil du temps.Là encore, ce sont les matelas en fibres ou mousse naturelles qui sont les plus durables. Les matelas en latex naturel perdent en moyenne moins de 1 cm au bout de 10 ans d’utilisation. On estime leur durée de vie à 15 ans.Les matelas à ressorts ensachés sont également robustes. Ils peuvent vous accompagner sans encombre pour une durée de 10 ans.En revanche, les matelas les moins résistants sont ceux en mousse synthétique (mémoire de forme, polyuréthane, latex synthétique). Ils s’affaissent et se déforment généralement rapidement et leur confort n’est plus optimal. La densité joue un rôle sur la durabilité du matelas. Cela ne concerne pas les matelas à ressorts qui n’ont pas de densité.Les matelas les plus denses que l’on puisse trouver sur le marché sont ceux faits de latex naturel. Ils ont des densités supérieures à 60kg/m3 et, a fortiori, une forte résilience. De la question du choix de matelas en fonction de sa durabilité peut découler celle de la fin de vie, et donc du recyclage éventuel.Un matelas synthétique n’aura pas la même fin de vie qu’un matelas naturel. Pour savoir plus, découvrez notre article sur le recyclage matelas. Le sommier ou support utilisé joue lui aussi un rôle sur la durabilité du matelas. Il y a la question de la respirabilité et de qualité des matériaux (bois ou métal). Si le matelas est lourd, il faut qu’il soit parfaitement soutenu et droit et qu’il puisse être aéré sur chaque face. Privilégiez ainsi les sommiers à lattes et évitez de le poser sur une surface pleine comme sur un tatami.

Quelle taille de matelas choisir ?

Une fois que l’on sait comment choisir son matelas en terme de confort, de densité et de matériaux, la dernière question est de savoir quelle taille de matelas prendre.Dans un premier temps, il faut choisir la bonne largeur de matelas. Comme nous le disions plus haut, pour un couple, il est préférable de choisir une largeur de 160cm au moins pour un confort optimal et une meilleure indépendance de couchage.Pour une personne adulte seule, un matelas 140cm est souvent préféré. Enfin, si vous vous demandez quelle taille de matelas choisir pour votre enfant, il s’agit de la taille 90x190cm qui est la taille la plus adoptée. Au niveau de la longueur, il faut, dans un premier temps, regarder par rapport à votre taille. Il convient de prendre une longueur supérieure au moins à 10 cm à votre taille. Pour une personne de moins 1m80, un lit en 190 cm sera adapté, sinon il faudra passer sur du 200 cm. De même pour un couple, il faudra faire en fonction de la personne la plus grande. Tout cela pour éviter de se retrouver avec les pieds qui dépassent et prendre froid en hiver ;) Quelquefois malheureusement, la taille de la chambre nécessite de repenser ces tailles de matelas. Il est conseillé de pouvoir avoir au minimum 40 cm de chaque côté et au pied du lit.Sur des petites surfaces, un couple pourra donc être amené à choisir un matelas 140x190 plutôt que 160x200 par exemple.

Qu’en est-il du budget ?

Il y a comment choisir son matelas, et combien on peut y investir. On trouve des matelas dans toutes les gammes de prix. Il y a ceux que l'on peut trouver dans les grandes surfaces, généralement très bon marché mais d’une qualité basse. Puis, il y a toutes les marques spécialisées qui proposent un ou une multitude de modèles. Les tarifs sont alors plus élevés mais vous optez pour des produits moyen de gamme à haut de gamme avec, en général, un package qualité complet : nuits d’essai, garantie longue, service client au petit soin, facilités de paiement... Il est évident que si vous souhaitez un matelas réunissant toutes les qualités développées précédemment, le prix sera rarement plus faible que 800 EUROS. Si vous choisissez moins cher, vous sacrifiez certains critères comme les matières utilisées (surement synthétiques), la qualité de la production, la durabilité... Mais attention, prix ne veut pas automatiquement signifier qualité ! Il convient de comparer les caractéristiques des matelas et leur prix. Il ne faut également pas se fier aux promotions et aux prix barrés, qui sont souvent injustement augmentés pour faire croire à des promotions toujours plus importantes.Il faut penser que plus votre vendeur est éloigné du producteur, plus le prix sera élevé car le nombre d’intermédiaires augmentera la marge. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses marques comme Kipli ont choisi de vendre leur produit directement en ligne, sans intermédiaire ou d’avoir des boutiques en propre. Plus généralement, l’achat d’un matelas doit être considéré comme un réel investissement. Nous passons un tiers de notre temps sur notre matelas, et nous le gardons souvent plus de 10 ans. Il est donc quelquefois judicieux d’y mettre un peu plus de budget, afin de bénéficier d’un confort de couchage idéal et durable, si important pour notre bien-être. En outre, les matelas haut de gamme offrent souvent le meilleur rapport durabilité/prix. Vous pouvez, par ailleurs, consulter les différents comparateurs en ligne qui mettent en opposition les qualités des produits des principaux acteurs sur le marché dans des tableaux complets. Ils vous permettront d’avoir une vision d’ensemble assez claire de ce que l’on peut trouver actuellement comme modèle, et à quel prix.  Nous espérons que cet article vous aura aidé et éclairé sur comment choisir son matelas et faire le meilleur achat/investissement possible :)À vous de jouer ! Naturellement, Équipe Kipli

Linge de lit Voir la gamme À partir de 15€ Voir la gamme Sommier en bois À partir de 399€ Oreiller en latex Voir la gamme À partir de 75€ À partir de 590 € Matelas Voir la gamme

Une question ? Nous vous répondons avec le sourire :)

Icon de téléphone

Par téléphone

+33 (0)1 76 42 11 72

du lundi au vendredi de 9:30 à 18:30

Icon de messagerie

Par chat

Chatez en ligne

Avec notre super service client depuis nos bureaux parisiens

Icon de mail

Par email

[email protected]

Nous vous répondons le jour même