le blog de Kipli

Tout sur le matelas Kipli, de sa conception à son prix (juste) !

Entrez dans les coulisses de la fabrication du matelas…

Partager :

    A PROPOS DE KIPLI

    Kipli s'est donné une mission : ramener les produits durables et sains à l'intérieur de nos chambres !

    ABONNEZ-VOUS

    Aujourd’hui, plus de 90% des matelas vendus sont fabriqués à partir de matières synthétiques. Vous y retrouvez : les matelas en mousse polyuréthane (les plus abordables), les matelas à mémoire de forme (réalisés à partir de polyuréthane thermosensible), les matelas à ressorts ensachés (associés à différents types de mousses synthétiques), et les matelas en latex synthétique. Moins de 10% des matelas sont donc des matelas naturels, soit en latex naturel, soit en laine.

    Ça fait beaucoup (BEAUCOUP) de matelas synthétiques. Et beaucoup (BEAUCOUP) de matières premières dérivées de pétrole, l’industrie la plus polluante au monde… 

     

    En fait, ces matelas se vendent très bien car ils sont en général moins chers et bien marketés : les arguments sont vendeurs, les titres accrocheurs, les promotions partout. 

     

    Mais ces produits s’accompagnent souvent de plusieurs problèmes :

    • Il y a une grande opacité sur leur composition, souvent à 100% synthétique.
    • Ils s’affaissent assez rapidement, après quelques années seulement.
    • Des traitements chimiques (anti-feu, anti-acarien…) viennent compenser les problèmes des matériaux synthétiques. 
    • Une transpiration nocturne excessive survient à cause de la faible respirabilité des mousses.
    • Des prix qui ne cessent de varier et d’être cassés, avec des différences allant de 1 à 10 pour des produits quasi équivalents.
    • La fin de vie du matelas…qui finit très souvent enfoui sous les sols. 

     

    Peut-on alors parler de bon rapport qualité / prix ? Et si on s’intéressait plutôt au rapport durabilité / prix ? 

    Face au prix sur l’étiquette, on a tendance à oublier en quoi il peut refléter des engagements de la part d’une marque (ou leur absence justement). Car un coût se structure autour de nombreux éléments comme le prix des matières premières, les lieux de fabrication, les salaires de la main d’œuvre, les frais de structure… Et derrière chaque élément, il y a une décision à prendre. Chaque décision est un engagement. Lisez cet article pour en savoir plus sur nos convictions et notre démarche, celle de créer les conditions d’un monde plus durable 🌿 !

    1. Le choix du naturel face à l’omniprésence du synthétique

    Moins de 10% de matelas naturels, c’est bien peu. On a néanmoins fait le choix d’en faire partie, pour des raisons écologiques évidentes. Alors le naturel oui, mais plusieurs options étaient envisageables. Découvrez ce que nous avons choisi et pourquoi.

    A- Matelas Kipli : explorez les recoins de son âme !

     

    Le latex 100% naturel  : pourquoi ce choix ?

     

    Pour concevoir un matelas écologique, deux matières premières sont principalement utilisées : la laine et le latex 100% naturel. Des mousses dites écologiques à base de soja commencent à émerger sur le marché, mais celles-ci sont composées à 80% de synthétique et 20% de naturel. Bon…

    Replantons un peu le décor.

     

    Vous le savez peut-être déjà, Kipli est avant  tout une histoire de famille. Une belle histoire avec de la transmission de valeur, un héritage précieux et un relais à prendre. On vous raconte, installez vous bien…

     

    Tout a commencé avec Mario, l’oncle de Davide (le cofondateur de Kipli). On est à la fin des années 1980. Mario travaille alors chez Pirelli, dans une de leurs usines fabriquant des matelas en latex synthétique. En 1998, fort de ses convictions écologiques et voyant l’impact écologique de la fabrication du latex synthétique, Mario décide de quitter son entreprise pour créer sa propre usine de matelas, en latex naturel cette fois-ci, dans la région de Milan (une des 3 seules en Europe). 

     

    Pour lui, le latex naturel était déjà le matériau d’avenir. Celui qui pourrait remplacer les dérivés de pétrole et rendre les produits plus durables, mais aussi plus sains pour l’homme et l’environnement. 

     

    Et pour cause, le latex 100% naturel, c’est du solide ! Il permet à un matelas de durer 12 à 15 ans, contrairement aux matières synthétiques qui lui assurent une durée de vie de 7 ans en moyenne. Le latex, c’est aussi le matériau le plus respirant, avec un confort très équilibré entre l’accueil et le support. Biodégradable, il n’a besoin d’aucun traitement chimique, puisqu’il est naturellement anti-acarien et anti-bactérien. Pour couronner le tout, le latex est une matière première dont l’impact CO2 est le plus positif sur l’environnement. 

    Davide, le neveu de Mario, a ensuite repris le flambeau. Il était à la fois convaincu qu’il fallait trouver des alternatives aux matelas remplis de matières polluantes, et super motivé à l’idée de créer un épisode 2 à son épopée familiale. Davide s’est donc associé à Antoine pour créer la marque Kipli. Ensemble, ils se sont fixé un objectif, celui de développer en Europe le matelas en latex naturel, un produit sain et durable. Chose que Mario n’avait pas réussi à faire, lui qui vendait principalement en Corée du Sud et au Japon. Avec le matelas Kipli, Antoine et Davide avaient aussi la ferme intention de démocratiser un produit uniquement vendu en magasins spécialisés à des tarifs très élevés.

     

    Côté transition écologique, on est de ceux qui pensent qu’il ne faut pas traîner. D’après le Groupe Expert Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), nous avons 20 ans pour agir.

     

    Conception favorable au confort, fabrication italienne

     

    Avant de lancer le matelas Kipli tel qu’imaginé par Mario, on a passé du temps à concevoir le modèle qui pourrait s’adapter aux besoins de chacun. Le matelas Kipli, on le voulait réversible pour nous adapter à tous les goûts. Et avec deux niveaux de fermeté : souple et ferme.

    De nombreuses marques limitent l’épaisseur de latex naturel dans les matelas pour réduire les coûts. Nous n’avons pas fait de compromis : on a choisi 20 cm d’épaisseur parce qu’en termes de confort et de durabilité, c’est vraiment ce qu’il y a de mieux

     

    Pendant notre phase de test, on a comparé beaucoup d’âmes différentes. Les âmes de notre partenaire actuel (qui a repris en grande partie l’activité de Mario en 2017) mais aussi les âmes directement fabriquées au Sri Lanka, d’où provient principalement le latex naturel. Eh oui, une grande partie des matelas vendus en France ont des âmes (mousses) transformées directement en Asie du Sud-Est, lieu de plantations d’Hévéas. Il faut savoir que le latex naturel, recueilli sous forme liquide, doit être transformé grâce au procédé de vulcanisation pour devenir solide. Ensuite le latex est “séché” et deviendra donc “l’âme” du matelas ;-).  


    Côté Asie, les usines sont assez peu modernes. Or, pour garantir la meilleure qualité, les process de fabrication doivent être rigoureux et la phase de séchage du latex est primordiale car si elle n’est pas réussie, il risque d’y avoir de sérieux problèmes d’odeur et de durabilité. Et puis, assez compliqué de vérifier les normes sociales dans ces pays… 

     

    En Europe, il n’existe que 3 usines de latex naturel, en Italie, en Belgique et en Bulgarie. La Bulgarie n’était pas une option pour nous. Pour choisir une production la plus locale possible, le choix ne pouvait se tourner uniquement vers l’Italie ou la Belgique.

     

    Bien sûr, notre première idée a été de se tourner vers la nouvelle usine en Italie, celle qui avait repris l’activité de Mario (qui avait cédé son usine en 2017). Mais on a tenu à étudier toutes les options. 

     

    L’usine en Belgique est surtout spécialisée dans le latex naturel à 85%. Pour info, la norme européenne fixe à 85% le taux de latex naturel minimum pour pouvoir utiliser l’appellation “latex 100% naturel”. Mais il est possible d’avoir jusqu’à 97% de latex naturel dans un âme de matelas (les 3% étant les agents de vulcanisation pour transformer le latex liquide en mousse – principalement du potassium et de l’oxyde de zinc). Et ça c’était la spécialité de l’usine italienne.

    Domenico, assembleur dans l’usine de latex naturel en Italie

    On a donc choisi de nous tourner vers l’usine italienne. Usine qui, en plus d’avoir une relation privilégiée avec nous, proposait le produit le plus conforme à nos attentes et le plus qualitatif à nos yeux.

    Chauffage spécial, rayons infra-rouges pour sécher les parties les plus profondes de l’âme (oui, on sait ça fait bizarre de dire ça), séchage des deux côtés (le matelas fait un véritable demi-tour) : le produit était in fine de meilleure qualité et le contrôle qualité bien mené. Produire en Italie, c’était donc le meilleur choix.

    B- Pourquoi cette housse de matelas et pas une autre

     

    Près de 80% des housses du marché sont en polyester. Abordables et lavables en machine, a priori elles ont de quoi plaire.

     

    Mais il y a plein d’alternatives. Les housses peuvent aussi être fabriquées à base de coton, lin, lyocell ou viscose, etc. 

     

    Une housse traditionnelle est composée de 2 parties : le coutil, le tissu que vous voyez au-dessus de la housse, et le garnissage à l’intérieur de la housse, qui amène le côté matelassé à la housse.

     

    Cinzia, assembleuse dans l’usine de latex en italie

    Le tissu de la housse, le coutil

     

    Au départ, notre coutil était à base de coton traditionnel. Il nous a été difficile de sourcer au début de l’aventure Kipli du tissu de qualité en coton biologique.

    Mais passer sur une fibre plus écologique était un objectif prioritaire pour nous.

    Nous avons enfin trouvé en Belgique le tissu que nous voulions il y a plus d’un an, chez un tisseur belge. Pour aller au bout de notre démarche, nous avons choisi un coton biologique non blanchi.

    Oui, nous ne le savons que trop peu mais un coton naturel ne ressort pas blanc. Sa couleur naturelle est légèrement écrue une fois filé et tissé. La quasi totalité du coton est blanchi avec des produits chimiques assez forts. Le choix s’est fait facilement.

     

    Le garnissage de la housse 

     

    Un autre élément était important lors de la conception du matelas Kipli: le garnissage de la housse.

    Avant de parler de la matière utilisée, il est important de parler des différentes types de housse, car certaines n’ont pas de garnissage.

     

    Il existe deux types de housse.

    Vous avez les housses sandwich. Des housses principalement utilisées dans les matelas low-cost, majoritaires sur le marché. Assez fragiles, elles n’offrent aucun confort supplémentaire. Ces housses sont faites du tissu (coutil) qui est tiré et cousu au milieu autour d’une fermeture zip. Il n’y a pas de garnissage pour ce type de housse. 

    L’avantage de cette housse est bien sûr le coût, réduit au maximum. Le confort et la durabilité d’une telle housse est par contre très réduite.

    Il est possible d’améliorer ce type de housse en y ajoutant un garnissage, qui permet d’en augmenter le confort et l’accueil.

     

    L’autre choix est la housse traditionnelle. Des housses résistantes, durables et confortables grâce à leur garnissage. D’une qualité supérieure, elles sont souvent cousues à la main. On les reconnaît surtout à la présence d’un bord comme ci-contre.

    Plus longue à produire, elle est souvent gage de qualité du matelas. Principalement présente sur des matelas haut de gamme, son coût est 2 à 4 fois supérieur à des housses “sandwich”. Cette housse amène résistance, confort et tenue au matelas.

     

    Pour nous, il était hors de question de fournir une housse peu qualitative et qui ne tiendrait pas aussi longtemps que notre matelas ! Oui, on a plutôt tendance à aimer l’harmonie et la cohérence chez Kipli.  

     

    Nous avons donc choisi une housse traditionnelle, avec un piquage placé du garnissage, la touche ultime qui amène une touche unique (le fait d’avoir des piquages placés sur le matelas et indépendants les uns des autres).

     

    Afin de la rendre lavable, et plus particulièrement lavable en machine, nous avons opté pour du coton bio et du polyester recyclé. Il n’y avait pas de solution plus durable et écologique au moment du développement de notre première housse, qui permettait de répondre aux critères de résistance, d’écologie et de lavabilité.

     

    Pour compenser la présence de polyester recyclé, nous avons toujours proposé une alternative en 100% coton bio (lavable uniquement à sec). Moins résistante mais… 100% naturelle et sans surcoût.

     

    Scoop : nous allons enfin revoir notre copie car nous souhaitons aller au bout de notre démarche et nous pensons qu’il est préférable de faire le compromis sur le lavable en machine pour proposer à tous une housse 100% naturelle. D’autant plus qu’il s’avère compliqué de laver dans une machine domestique la housse de notre matelas qui est assez volumineuse. 

     

    Notre nouvelle housse va donc être faite en coton biologique et Tencel pour son coutil et sera garnie avec de la laine de Patagonie certifiée GOTS. Cela permettra d’avoir une housse sans fibre synthétique, résistante, accueillante mais aussi naturelle anti-feu grâce à la laine. Bon à savoir : une grande partie des producteurs de matelas rajoute des retardateurs de flamme contenant des produits controversés, potentiellement nocifs pour la santé. 

     

    C- Les services et garanties

     

    Pas de compromis : on voulait le top du top pour nos services et garanties. Alors on a vraiment pensé l’expérience de A à Z pour éviter de tomber dans le schéma classique et pourtant fort embêtant : payer un produit de qualité et se voir livré de façon… très négligée. Colis jetés par-dessus les grilles, laissés sur le paillasson, livrés en retard… On connaît la chanson. 

    Le service de livraison premium, c’étaitle meilleur choix la livraison est entièrement gratuite et le matelas est livré par deux livreurs (ça vaut mieux, vu le poids du latex), directement chez vous dans la pièce de votre choix, à la date que vous choisirez et sur un créneau horaire de 2 heures.

     

    Pour les garanties, nous qui aimons beaucoup rire entre collègues, n’avons pas plaisanté : le matelas est garanti 10 ans et vous avez 100 nuits d’essai pour apprivoiser la bête. 

     

    Sans oublier que tous les retours sont gratuits !

    2. Alors, combien ça coûte ?

    Nous avons réalisé plusieurs choses avant de lancer le produit, notamment que :  

     

    les coûts liés à la distribution sont particulièrement élevés dans le domaine de l’ameublement et la literie. Autrement dit, le fait de confier à des boutiques spécialisées ou grandes enseignes d’ameublement la vente des produits fait gonfler le prix de vente du produit.  

     

    les marges opérationnelles des marques, soit la part de bénéfices réalisée par les marques de literie pour se payer elles-mêmes, sont souvent importantes. D’où la possibilité de pouvoir souvent faire des soldes et promotions en tout genre. 

     

    Fort de ces constats, les cofondateurs Antoine et Davide ont décidé d’aller à contre-courant des pratiques ordinaires : le matelas Kipli sera vendu par Kipli et avec des marges faibles, ou ne sera pas.

     

    On vous laisse déduire la suite…

    Un prix juste, c’est avant tout des marges justes” nous répète Antoine pour transmettre la culture de l’entreprise à tout le monde. Ça marche ! On connaît la formule par cœur maintenant. “La marge nette sur un matelas est de 7%”.

    C’est ainsi que nous sommes parvenus à proposer un matelas en latex 100% naturel, à des prix deux fois moins chers que des matelas de même qualité et aux caractéristiques similaires vendu dans les grandes surfaces de distribution.

    Ceci n’est pas un exploit, c’est un choix.

    3. Pour conclure...

    Parce que le sommeil devrait être ce qu’il y a de plus naturel, toute l’équipe se démène au quotidien depuis 3 ans pour rendre vos chambres plus saines en proposant un matelas sain, durable, à prix juste. A travers une communication transparente sur les compositions et le prix, nous souhaitons vous permettre d’acheter votre matelas en ayant en main toutes les informations nécessaires. D’acheter comme on médite, en pleine conscience.

    Partager :

    Articles similaires

    • 5 raisons de choisir le matelas naturel Kipli

      Prenez soin de votre sommeil avec le matelas naturel Kipli.

    • La reco de Kipli : cap sur 3 marques françaises à suivre !

      Nos jolis partenaires du mois de mai

    • La reco de Kipli : 3 marques engagées à suivre à tout prix !

      Du bio, du soyeux et du végétal

    • Un bien-être durable grâce aux Miraculeux

      La marque qui révolutionne les compléments alimentaires !

    • Vers une mode plus responsable avec JULES & JENN

      On vous présente JULES & JENN, une super marque de slow fashion !

    Espace pro
    [contact-form-7 404 "Non trouvé"]

    Une
    question ?

    Nous vous
    répondons
    avec le sourire

    Par
    téléphone

    +33 (0)1 76 42 11 72

    du lundi au vendredi de
    9:30 à 18:30

    Par
    chat

    Chatez en live

    avec notre super
    service client depuis
    nos bureaux parisiens

    Par
    email

    [email protected]

    Nous vous
    répondrons le jour
    même

    PARTAGER MON PANIER