le blog de Kipli

Comment entretenir mon matelas ?

Nos tips pour prolonger la durée de vie de votre matelas.

Partager :

    A PROPOS DE KIPLI

    Kipli s'est donné une mission : ramener les produits durables et sains à l'intérieur de nos chambres !

    ABONNEZ-VOUS

    Quand on investit dans un nouveau matelas, on a envie qu’il dure longtemps. Pour ce faire, il y a des choses auxquelles on pense tout de suite. On installe un protège matelas, on dit aux enfants de ne pas en faire un trampoline… Et puis il y a des choses moins connues qu’on vous partage aujourd’hui ! Dans cet article, découvrez quelques conseils pratiques pour augmenter la durée de vie de votre matelas.

    1. Au commencement il y a le protège matelas

    Pour entretenir son matelas, il y a le seul et l’unique protège matelas. On pourrait croire que c’est futile, qu’un drap suffit… Grossière erreur ! Les draps ne sont pas imperméables et laissent passer les taches. Croyez-nous, les petits accidents sont vite arrivés : un petit-déj au lit qui vire au drame, le petit dernier qui fait un cauchemar, le chien qui digère mal ses croquettes ou encore dame Nature qui débarque à l’improviste.

    Pour parer ces taches difficiles, la meilleure solution reste le protège matelas. Si le drap ne suffit pas à absorber la fuite, le protège matelas s’en chargera ! Il suffira de le passer en machine, au lieu de frotter votre matelas à la brosse à dents pendant deux heures. 😉

    2. L’aération, clé de la longévité

    Si en ce moment, on rêve tous de prendre un peu l’air, sachez que votre matelas aussi ! L’approche des beaux jours est le moment idéal pour laisser respirer votre matelas à l’air libre. Ne soyez pas pudiques et n’hésitez pas à lui ôter drap et protège matelas pour qu’il bénéficie pleinement de cette cure de soleil. Les rayons solaires vont permettre d’enlever l’humidité et d’éliminer les acariens potentiellement présents dans le matelas. Quelques minutes à proximité d’une fenêtre grande ouverte suffiront ! Au passage, le matelas Kipli est naturellement anti-acarien, de quoi mettre toutes les chances de votre côté.

     

    En parlant de fenêtre ouverte, l’aération quotidienne de votre chambre participe à la longévité de votre matelas. En plus de renouveler l’air de la pièce, ouvrir sa fenêtre permet là encore de limiter l’apparition d’acariens dans votre literie (draps, matelas, couette…).

    Enfin, privilégiez un sommier à lattes pour poser votre matelas. L’air y circule d’autant mieux ! Ce sera également plus simple de passer l’aspirateur et éviter l’apparition de moisissures.

    3. Retourner son matelas

    Peu de gens pensent à retourner leur matelas. Pourtant, c’est un geste très recommandé pour l’entretenir, surtout si c’est un matelas synthétique (polyuréthane, mémoire de forme, latex synthétique…). En effet, ceux-ci ont davantage tendance à s’affaisser avec le temps.

    Lorsque le matelas est neuf, il est conseillé de le retourner une à deux fois par mois les deux premiers mois. Ensuite, le retournement peut se faire tous les trois mois, à chaque changement de saison.

    Côté technique, nous vous invitons à faire pivoter le matelas de la tête au pied en janvier. Ainsi, les creux vont pouvoir s’harmoniser. En mars, vous pouvez retourner complètement le matelas sur l’autre face et bénéficier d’un côté plus frais pour l’été si votre matelas en est pourvu. Au retour de l’hiver, il est temps de retourner à nouveau le matelas pour revenir à la face adéquate. En cas de couchage assez lourd, ou si une des faces ne vous convient pas, restez sur la méthode de pivot tête/pied qui fera très bien l’affaire.

    Faut-il retourner les matelas en latex naturel ? La question nous est souvent posée. Droit de réponse : non, le retournement n’est pas obligatoire du fait de la respirabilité et de la durabilité naturelles de la matière.

    4. Le matelas déhoussable est votre ami

    Si les conseils précédents peuvent s’appliquer à tous types de matelas, on vous recommande quand même de choisir un matelas déhoussable. Pouvoir retirer la housse est un avantage indéniable pour garantir la longévité du matelas. Si elle est lavable en machine, c’est encore mieux ! En effectuant un petit nettoyage de la housse deux à trois fois par an, vous contribuez à l’élimination des acariens et à la conservation d’un matelas propre. De plus, il sera beaucoup plus facile d’éliminer les éventuelles taches sur votre couchage.

    Votre matelas actuel n’est pas déhoussable ? Rien n’est perdu ! Sachez que plus vous agirez rapidement après l’apparition d’une tache, plus il sera aisé de la retirer. Optez toujours pour un nettoyant doux et le plus naturel possible. Avec un peu d’eau tiède et d’huile de coude, vous viendrez à bout de la plupart des taches ! S’il s’agit d’une tache de sang, préférez de l’eau froide.

     

    Nous espérons que cet article vous a plu !

     

    Naturellement,

    Équipe Kipli

    Partager :

    Articles similaires

    • Pourquoi faut-il retourner son matelas régulièrement ?

      Retourner son matelas maintient sa qualité et préserve ainsi votre sommeil.

    • Bien entretenir sa literie : nos conseils

      Favoriser l’entretien de sa literie c’est avant tout prendre soin de son sommeil.

    Espace pro
    [contact-form-7 404 "Non trouvé"]

    Une
    question ?

    Nous vous
    répondons
    avec le sourire

    Par
    téléphone

    +33 (0)1 76 42 11 72

    du lundi au vendredi de
    9:30 à 18:30

    Par
    chat

    Chatez en live

    avec notre super
    service client depuis
    nos bureaux parisiens

    Par
    email

    [email protected]

    Nous vous
    répondrons le jour
    même

    PARTAGER MON PANIER