le blog de Kipli

Comment bien choisir un sommier ?

La santé commence par la qualité du sommeil. Ainsi, il est vraiment indispensable de choisir...

Partager :

Nous savons que le choix d’un bon matelas est essentiel pour améliorer la qualité du sommeil. Pour cela, la fermeté, la matière et la taille du matelas doivent être considérés. 

Mais l’importance du sommier n’est pas à sous-estimer. En effet, le sommier joue pour plus de 30% de la fermeté du couchage ressentie. Il convient de noter que les fondations de lit défectueuses, cassées ou fragiles peuvent altérer la qualité de votre sommeil. Ces dernières risquent de produire un affaissement ou une déformation au niveau de votre matelas. Dans ce cas, le corps n’a pas de soutien uniforme, et un matelas qui est mal soutenu ou qui glisse peut grandement impacter la qualité de votre sommeil et endommager votre posture. Ainsi, afin de profiter au maximum des atouts promis par votre matelas, vous auriez bien besoin du bon sommier. 

Il existe aujourd’hui une multitude de choix pouvant s’adapter à votre besoin et à votre budget. Dans la suite de cet article, nous vous ferons découvrir les paramètres à considérer afin de savoir quel sommier choisir, si vous envisagez un achat.

1. Comment savoir si vous avez besoin d'un sommier ?

En effet, cette question se doit d’être posée. La première qui nous vient alors en tête: les matelas ont-ils nécessairement besoin d’un sommier ?

La réponse ne pourrait en aucun cas être catégorique. La raison est que les matelas nécessitent un certain type de soutien afin de rester en bon état et de fournir une fermeté adéquate pour votre corps. Rien ne vous empêche de poser votre matelas sur le sol, mais un sommier ou une plateforme peut vous procurer bien des avantages.

Il est tout à fait possible de mettre son matelas au sol ou bien d’installer un sommier directement sur le sol et placer votre matelas au-dessus, mais le plus souvent, les personnes choisissent d’équiper le sommier d’un cadre de lit afin de soulever la zone de couchage. Cela facilite l’entrée et la sortie du lit mais aussi facilite la circulation d’air. Nous vous détaillerons dans le chapitre suivant les avantages.

Votre grande préoccupation lors du choix de votre sommier devra être le support que ce dernier va vous procurer et l’effet qu’il aura sur votre matelas. Sachez aussi que certains matelas ont des sommiers compatibles. Avant de partir à la recherche d’un sommier pour accompagner votre nouveau matelas, sachez qu’aujourd’hui, de nombreuses sociétés le proposeront lors de l’achat de votre matelas. Ces sommiers sont choisis pour fonctionner typiquement avec votre matelas.

Pour la plupart des ménages, les sommiers les plus courants se composent d’un ensemble de lattes en bois comme plateforme. D’autres fondations de lit peuvent avoir des sommiers à ressorts. Il est important de garder à l’esprit que votre besoin en type de sommier peut varier selon la nature de votre matelas. En général, nous conseillons des lattes pour le soutien qu’elles assurent. Les lattes rigides amènent plus de fermeté tandis que les lattes flexibles amèneront de la souplesse à votre couchage. Les sommiers à ressorts sont à proscrire, surtout avec les matelas en latex ou en mousse, car ils peuvent s’affaisser en dessous. Mais nous allons vous détailler tout cela ci-dessous.

2. Quels avantages pour l’utilisation d’un sommier ?
Un sommier favorise un sommeil réparateur

Un sommier garantit une meilleure hygiène et une facilité d’entretien

Le sommier surélève votre matelas, et vous protègent contre les poils, les insectes, les acariens, les allergènes qui peuvent se trouver sur votre sol. En outre, il empêche votre matelas de devenir un lieu de prédilection pour la moisissure et l’humidité qui peuvent provoquer une détérioration rapide de votre literie. La contribution du sommier dans la diminution des risques des malaises respiratoires est notable, surtout si ce dernier et fabriqué à partir de matières naturelles.

Il convient de rappeler que le fait de disposer d’un sommier est crucial pour les matelas à ressorts. Ces derniers disposent de plus d’espace à l’intérieur, ce qui favorise le développement des acariens. Même quand ils sont libellés en tant que respirants, les matelas doivent être placés sur une surface qui favorise la circulation de l’air. Le sommier permettra ainsi à votre matelas de respirer librement, offrant plus de fraîcheur et donc plus de confort.

Le sommier améliore le support et augmente la durée de vie des matelas

Sans fondation, votre matelas sera plus enclin à s’affaisser et entraînera des courbatures et des douleurs qui peuvent gâcher votre repos. La raison est que les matelas sont censés reposer sur une fondation, pas sur le sol, et choisir le mauvais sommier comme fondation peut vous priver des performances espérées de votre literie.
Les matelas ont aussi besoin d’entretien. Après des années d’usage, votre matelas peut commencer à perdre de sa vitalité. En outre, sans un support, il pourrait même finir par s’affaisser. Cela est particulièrement le cas des grands lits ou les matelas en mousse à mémoire de forme, car ils sont plus susceptibles de se déformer.

3. Quels sont les différents types de sommier ?

Les sommiers tapissiers peuvent être à ressorts ou à lattes. À la différence des autres types de sommiers, le sommier à lattes est recouvert d’un tissu pouvant être garni de différentes variétés de rembourrages. Ainsi, en plus des avantages susmentionnés, le sommier tapissier garantit, en plus de son aspect élégant, une bonne protection de votre lit.
Si vous envisagez d’acheter un sommier tapissier, sachez qu’il est fortement recommandé de choisir un sommier à lattes, pour ses particularités anti-allergiques. Ces sommiers à lattes sont beaucoup plus respirant, et peuvent avoir des lattes recouvertes ou apparentes.

Les lattes recouvertes sont détentrices d’un aspect élégant et sont plus faciles à nettoyer. Tandis que les lattes apparentes offrent une meilleure aération et un confort optimal. Il est aussi vivement conseillé d’opter pour des matériaux naturels, autant pour la boiserie que pour le tissu et le garnissage. Cela réduit votre exposition aux toxines, souvent utilisées pour le traitement des matières chimiques, et supporte également la démarche écologique.

 

Le sommier à ressort

Il faut savoir que les sommiers à ressorts ont été initialement créés lorsque les matelas étaient encore très fermes pour assouplir ces derniers.

En plus du cadre, les sommiers à ressorts traditionnels ont généralement un tissu protecteur le long de leurs côtés. Ils étaient autrefois détenteurs de ressorts métalliques à l’intérieur pour absorber les chocs. Le but étant de fournir le soutien nécessaire à votre matelas. Et bien que les sommiers à ressorts ne contiennent plus véritablement de ressorts métalliques, ils demeurent une solution envisageable. Mais le sommier à ressort est réservé exclusivement au matelas à ressort. Si chacun est au final libre de faire comme il l’entend, sachez qu’il n’est pas adapté aux matelas en mousse ou en latex. Vous avez ici le choix entre 2 ressorts, mais le meilleur reste le ressort ensaché. Associée à un matelas à ressort, votre literie sera moelleuse et vous aurez un soutien souple. Il a toutefois quelques points faibles. Il n’est pas recommandé à ceux qui sont sujets à des allergies régulières et à ceux qui ont un problème de dos, le sommier étant toujours moins ferme.

 

Le sommier à plots

Choisir un sommier à plots est, dans la majorité des cas, associé au choix d’une literie électrique à relaxation. Conçu avec des ailettes de caoutchouc multidirectionnelles en synthétique flexible, il s’adaptera à tous vos mouvements. Avec des plots indépendants les uns des autres, il vous offrira un soutien point par point. Il est recommandé pour ceux qui ont des problèmes lombaires, ceux qui se couchent sur le côté et plus généralement à ceux qui recherchent un maximum de confort. Les personnes à tendance atopique apprécieront particulièrement ce modèle grâce à sa très bonne ventilation. C’est un excellent sommier pour matelas mémoire de forme ou haute résilience, mais c’est aussi un bon sommier pour matelas latex.
 

Le sommier de relaxation

Ce genre de sommier permet de relever la tête ou les pieds, selon les besoins de son utilisateur. Il est idéal pour ceux qui ont des troubles de la respiration ou souffrent d’une mauvaise circulation sanguine. Question réglage, vous en trouverez des manuels ou des électriques. Composé d’un cadre fixe, de deux sommiers et de deux matelas, il donnera une indépendance totale aux couchages. Ce sommier est généralement associé à un matelas en mousse (haute résilience ou à mémoire de forme), ou idéalement à un matelas en latex naturel.

 

Le sommier à lattes

Les lattes sont des planches fabriquées à partir de matériaux solides, utilisées pour apporter de la fermeté à un matelas. Il s’agit généralement de lamelles minces, mais robustes, pouvant supporter le poids d’un matelas. Ces planches empêchent le matelas de s’affaisser ou de se déplacer, et aident à répartir le poids du dormeur et à maintenir sa posture, afin de ne pas s’enfoncer dans le matelas.

Un sommier à latte procure de nombreux avantages. Compte tenu du fait que les lattes sont assez légères, un sommier à lattes est assez facile à installer. De plus, les lattes représentent le meilleur choix lorsque vous souhaitez obtenir cette durabilité supplémentaire pour un matelas.

Les lattes sont également idéales pour les personnes qui ne peuvent pas se permettre d’avoir un meuble très lourd. Les personnes âgées, malades ou les personnes qui vivent seules pourraient facilement installer ces lattes dans un espace de couchage sans avoir à demander de l’aide.

C’est le type de sommier le plus populaire et donc le plus vendu sur le marché. Il en existe deux sortes. Découvrez les spécificités de chacun pour choisir le sommier à lattes idéal :
Le sommier à lattes fixes ou à lattes sans suspensions qui garantit une fermeté sans pareil, idéal pour ceux qui ont un mal de dos. En revanche, question élasticité, il faudra chercher ailleurs.
Le sommier à lattes articulés ou lattes avec suspensions offre un confort de couchage plus élevé que le sommier à lattes fixes. Il existe des versions de ce sommier à lattes qui ont des curseurs de fermeté pour régler le niveau de soutien sur les différentes parties du corps.
Fixe ou flexible, le sommier à lattes convient parfaitement à un matelas en latex. Choisissez des lattes fixes pour un accueil bien ferme et préférez des lattes flexibles si vous recherchez davantage de souplesse.

 

Le sommier tapissier

C’est un cadre de bois qui est recouvert d’un tissu qu’on appelle coutil. En somme, le sommier tapissier est un sommier classique recouvert d’un tissu. Ce dernier renforcera la qualité de l’accueil et rallongera la durée de vie du sommier et du matelas. Vous pourrez choisir parmi 3 catégories. Il y a d’abord le sommier tapissier extra-plat encastré dans un bois de lit. Puis il y a le sommier tapissier classique qui peut être monté sur pieds. Enfin, il y a la version à cuvette qui maintient bien le matelas. Avec ce type de sommier, il perdra en qualité de ventilation. Si le sommier tapissier vous intéresse tout de même, privilégiez donc le sommier à lattes ou à plots.

4. Faire le meilleur choix de sommier à lattes ou tapissier

1.- Choisissez un bon cadre , car c’est la partie du matelas qui supporte toute la structure. Il peut être métallique ou en bois. Le bois est plus résistant car absorbe mieux la pression tandis que le métallique est généralement moins cher.
Ce cadre pourra être nu ou bien tapissé (ce que l’on appelle donc sommier tapissier). Le choix sera ici surtout esthétique, soit du bois brut visible soit un tissu qui le recouvre.
 

2.- Choisissez le matériau des lattes : elles peuvent être constituées de divers matériaux tels que le plastique, le caoutchouc ou Hytrel (une combinaison de plastique et de caoutchouc). Ce dernier est le plus recommandé pour sa résistance.
 

3.- Choisissez le type de lattes : elles sont généralement en bois, en particulier en hêtre, bien qu’elles puissent également être trouvées en métal.
 

Le choix du sommier se fait en fonction de la taille de votre matelas, puisqu’il doit avoir les mêmes dimensions. Si, pour une raison ou une autre, vous ignorez la taille du matelas ou si c’est le sommier que vous achetez en premier, prenez-en un qui fait 20 cm de plus que la taille du plus grand occupant. Bien entendu, il y a des versions simples et des sommiers pour couple, et vous trouverez les tailles qu’il vous faut sans problème.

La hauteur du sommier et autre un paramètre non moins important. Les sommiers standards mesurent entre 15 et 20 centimètres de hauteur. Cette hauteur va s’ajouter à celle du matelas puis à celle des pieds de sommier. Il faut bien faire son choix afin de ne pas dépasser une hauteur raisonnable de 50 centimètres du sol à la surface du lit.

5. Quel sommier choisir en fonction des matériaux ?

Le sommier bois

Ce type de sommier peut se marier avec tous les types de matelas. Il est facile d’entretien. Par ailleurs, même si, avec le temps, les lattes s’abîment, il suffit tout simplement de les changer et le tour est joué. Le prix est souvent plus élevé qu’un sommier à ressorts, mais il est plus durable et de meilleure qualité. Le sommier en bois a l’avantage d’être naturel donc écologique et sain. Il est important de vérifier qu’il s’agit de bois massif et de regarder l’essence du bois (l’hêtre ou le chêne seront plus chers que des résineux pour le sapin ou le pin mais sont de plus grande qualité).
 

Le sommier ressort

Idéal pour le matelas à ressorts (et uniquement ce type de matelas), ce type de sommier offre mollesse et souplesse. Toutefois, question indépendance du couchage, il est loin d’être parfait. Par ailleurs, sur le long terme, le sommier ressort tend à s’affaisser.

Le sommier tapissier

Ayant une structure similaire au sommier bois, il convient de vérifier que la structure est bien en bois massif. Ensuite vérifiez la composition du garnissage et du tissu qui sont majoritairement en fibres synthétiques. Ici aussi, privilégiez des matières naturelles comme le coton (si possible bio), le chanvre ou encore le lin comme sur le sommier tapissier Kipli.

Il est fortement recommandé de choisir des sommiers composés de matières naturelles d’origine connue et certifiées. À titre d’exemple, si vous songez à acheter un sommier en bois écologique, vous devriez vous assurer qu’il détienne la certification FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification). Ces labels certifient que votre bois est issu d’une exploitation forestière durable. Vous devez aussi vérifier si la boiserie du sommier est recouverte de vernis bois bio qui répond aux éco labels en vigueur, limitant la teneur des composés organiques volatiles et de métaux lourds nuisibles pour la santé et l’environnement.

Les matières d’origines locales peuvent aussi amener une meilleure qualité et un meilleur impact écologique.

6. Comment calculer le nombre de lattes nécessaires pour un sommier ?
Sommier en bois de hêtre Kipli

Un sommier regroupe de nombreux paramètres géométriques et spatiaux qui doivent être bien étudiés afin de s’adapter aux différents types de matelas présents sur le marché. Pour les sommiers à lattes par exemple, on parle surtout des dimensions des lattes, des espacements entre ces dernières et de leurs nombres ainsi que de la hauteur du sommier. 

Les lattes ont à leur tour une disposition différente selon le type de lit. Leur longueur peut varier de 70 à 90 cm, selon la taille du lit.  De façon générale, elles ont une taille de 53×8 mm et sont espacées au minimum de 4 centimètres. Cette taille permet une circulation d’air adéquate sous le matelas tout en offrant un soutien suffisant. Cependant, certains types de matelas spécifient des exigences de conception pour leurs sommiers et plateformes, dont l’espacement des lattes. Il faut donc vérifier auprès du fabricant les spécificités qui s’appliquent à votre matelas

Les sommiers peuvent avoir différents espacements et tailles de lattes. Ces paramètres dépendent essentiellement du type de matelas, et de votre propre poids. Selon les spécialistes, plus le nombre de lattes est grand, mieux est le support pour votre corps. Afin de choisir le bon support pour votre lit, il faut impérativement considérer ces deux éléments. Il faut donc commencer par calculer le nombre de lattes dont vous avez besoin. 

 

Les lattes sont généralement fabriquées avec du bois mesurant 53 millimètres de largeur sur 8 millimètres de hauteur. Quant à leur nombre, il peut varier d’un sommier à l’autre. Il est préférable d’avoir un sommier d’au moins 13 lattes afin que l’espace entre ces dernières ne déforme pas votre matelas, et vous procure le meilleur soutien possible.

7. Quel est le prix moyen d’un sommier ?

La première étape de n’importe quel achat consiste à établir un budget. Pour la plupart, vous pouvez vous attendre à payer entre 500 et 1500 euros pour un sommier sans matelas, sachant qu’un sommier à lattes bas de gamme peut coûter 80 euros, tandis qu’un même sommier haut de gamme pourrait dépasser 1000 euros. Il convient pour autant de vérifier les points abordés précédemment car des prix élevés ne sont pas toujours gages de qualité.
Les sommiers à ressorts ont à leurs tours des coûts différents selon la hauteur. Ce prix peut varier entre 300 et 800 euros. Le prix peut évidemment être affecté par nombreux facteurs tels que la taille, la marque, le matériau et les fonctionnalités additionnelles. Il peut aussi varier selon le revendeur et en fonction de votre lieu d’achat.
 

Qu’est-ce qui détermine le prix d’un sommier ?

Afin d’obtenir le meilleur pour votre budget, et comme mentionné plus haut, le prix des sommiers peut varier en fonction d’une panoplie de facteurs.
D’abord la taille. Les sommiers à ressorts sont disponibles dans toutes les tailles de matelas standard. Un sommier standard peut vous coûter aussi peu que 80 euros. Si vous avez déjà un matelas, assurez-vous d’obtenir exactement la même taille pour votre sommier. Des tailles inadaptées seront inconfortables et peuvent endommager vos meubles, car le poids ne sera pas réparti correctement.

Les sommiers peuvent être livrés avec une fondation en acier ou en bois. Les fondations en acier sont légères, faciles à déplacer et abordables. Celles en bois, sont par contre un peu plus lourdes et plus chères, mais offrent le meilleur soutien et la plus grande respiration.

Le profil de votre sommier fait référence à la hauteur à laquelle il soulève votre matelas du sol. Il s’agit également un facteur qui peut s’ajouter au coût. Un sommier standard mesure vers les 25 centimètres de hauteur tandis que les options à profil bas peuvent mesurer entre 8 et 12 centimètres. Gardez à l’esprit que les matelas sont devenus beaucoup plus épais ces dernières années en raison des caractéristiques liées au confort, vous devrez donc en tenir compte dans la hauteur totale pour ne pas avoir la sensation de grimper un arbre à chaque fois que vous voulez vous coucher.

Il existe aussi différentes dispositions de sommiers : vous pouvez avoir un sommier standard composé d’une seule plateforme unie de matériau, comme vous pouvez avoir un sommier fractionné, avec une séparation au milieu. C’est une différence fondamentale qui va jouer également dans le prix de la formule. Si vous prévoyez de déménager ou que vous êtes simplement du genre à changer souvent votre déco, un sommier fractionné pourra vous être très utile. Le seul inconvénient est que les cadres divisés ont tendance à être plus chers car ils ont des charnières et des pièces mobiles.
Une fois que vous avez un budget en tête, vous pourrez décider des fonctionnalités qui vous sont les plus importantes.
 

Devriez-vous acheter en ligne ou sur place ?

Acheter en ligne peut être moins onéreux. Certaines marques comme Kipli vendent leurs produits sans intermédiaires avec un prix plus faible qu’en magasin. Il convient cependant d’être vigilant dans son choix. Vérifiez bien les coûts cachés, la livraison, la qualité du service client, les avis clients…

Prêtez attention aussi à toute information relative à la garantie.
De nombreux sommiers sont fournis avec une garantie de 5 ans, ce qui signifie que si vous rencontrez des problèmes de qualité pendant cette période, vous pouvez les faire remplacer gratuitement par l’usine. C’est une bonne affaire si elle est incluse dans le prix, mais sachez que toutes les entreprises n’offrent pas de garanties et que certaines peuvent facturer ce service par des frais supplémentaires, ce qui peut faire grimper le prix de votre sommier.

Par ailleurs, il convient de rappeler que même avec le meilleur traitement possible, un sommier ne durera pas éternellement. Si vous remarquez des lattes cassées, un affaissement, un grincement ou que vous ressentez un problème de confort, il est temps d’investir dans un nouveau sommier tapissier ou au moins de changer les lattes !

 

Nous espérons que cet article vous a aidé. N’hésitez pas à nous demander par chat ou mail pour toute question.
 
Naturellement,
 
Équipe Kipli

 

Partager :

Articles similaires

  • Kipli : des prix justes toute l’année

    Il nous est souvent demandé pourquoi nous ne participons pas aux soldes ou au Black...

  • Choisir un matelas latex ou ressort ?

    Dans cet article, nous vous donnons nos conseils pour faire le bon choix…

  • Matelas latex ou bultex : quel est le meilleur des deux ?

    Si vous hésitez entre les deux, cet article devrait vous aider…

  • Matelas mousse, latex ou ressort : quel type de couchage choisir ?

    Dans cet article, nous vous donnons les informations essentielles pour vous aider à départager…

  • Comment choisir entre un matelas en latex naturel et un matelas à mémoire de forme ?

    Dans cet article, nous répondons à cette question souvent posée…

Espace pro
[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

Une
question ?

Nous vous
répondons
avec le sourire

Par
téléphone

+33 (0)1 76 42 11 72

du lundi au vendredi de
9:30 à 18:30

Par
chat

Chatez en live

avec notre super
service client depuis
nos bureaux parisiens

Par
email

[email protected]

Nous vous
répondrons le jour
même

PARTAGER MON PANIER