le blog de Kipli

S'ENGAGER

10 documentaires engagés et accessibles pour comprendre le monde

Voici quelques documentaires sélectionnés avec soin par l’équipe Kipli.

Partager :

Le monde change, et vite. Nous sommes nombreux à vouloir faire notre part pour préserver notre environnement, enrayer le changement climatique, prendre soin de notre santé et préserver des conditions dignes de vie sur Terre. Encore faut-il savoir sur quels sujets concentrer ses efforts et comment agir… Chez Kipli, nous aimons trouver des solutions. Nous avons donc débroussaillé l’offre de documentaires engagés pour vous, en respectant plusieurs critères :

 

✔️Exit les documentaires catastrophistes dont on ressort déprimé et désœuvré

✔️Bonjour les films qui proposent des solutions accessibles à tous

✔️Et bien sûr, nous n’avons choisi que des œuvres indépendantes et nuancées.
Sans plus attendre, voici notre top 10 de documentaires qui nous l’espérons, vous donneront envie d’agir vous aussi !

1. [Education] Une idée folle
Un film de Judith Grumbach, 2016

Quoi : Comment permettre à l’école de préparer les enfants aux défis de demain ? Ce documentaire fait le tour des initiatives éducatives innovantes qui vont dans le bon sens, en permettant aux enfants de devenir des citoyens responsables et éclairés.

Pourquoi : Parce que se préparer aux défis à venir passe par l’éducation. Et peut-être avez-vous des enfants, ou projetez-vous d’en avoir ? On vous recommande chaudement ce film.

Et moi dans tout cela ? On vous propose de (re)penser le secteur éducatif, tant pour vous si vous vous reconvertissez et apprenez en continu, que pour vos enfants. Le choix de l’école depuis la maternelle jusqu’à l’université, est décisif.

: directement sur le site du reportage.

2. [Société] Ago
Un webdocumentaire de Jan Declerck, 2020

Quoi : Ago est un documentaire interactif centré sur des solutions citoyennes pour répondre à l’urgence écologique. Ce webdocumentaire dont vous êtes le héros vous impliquera de bout en bout en vous laissant choisir les parties que vous visionnez.

Pourquoi : Parce que les pistes abordées sont à la portée de tous. Upcycling, maisons autonomes, circuits courts, permaculture… Vous en ressortirez avec des inspirations concrètes pour agir (car Ago signifie agir en latin). Et franchement, le format est top !

Et moi dans tout cela ? À vous de choisir et de reproduire les initiatives qui vous inspirent, chez vous et avec vos proches.

Où : Visionnable directement sur le site, le résumé est ici.

3. [Société] En quête de sens
Un film de Marc de la Ménardière et Nathanaël Coste, 2011

Quoi : Et si on s’inspirait de la nature pour créer une économie circulaire ? Et si, pour faire cela, on repensait le système de valeurs mondiales en remplaçant individualisme, compétition, consommation par autre chose ? Marc et Nathanaël ont fait le tour du monde pour interroger philosophes, économistes, politiciens et décider par quoi il faudrait remplacer tout cela.

Pourquoi : Parce que les pistes évoquées donnent de l’espoir et que l’écosystème très actif autour du film vous permettra de vous engager si vous le voulez.

Et moi dans tout cela ? Choisissez les initiatives qui vous inspirent et partagez le film, pourquoi pas même au sein de sa communauté d’ambassadeurs !

Où : visionnable directement sur le site, en s’inscrivant par email.

4. [Société] L’urgence de ralentir

Quoi : Ce titre pressant cache en fait un documentaire tout en finesse qui confronte les points de vue sur l’accélération de la productivité et la compression du temps. Comment le temps de l’économie et du numérique se sont-ils imposés ? Quels acteurs vont à contre-courant et pourquoi ?

Pourquoi : On ne sait pas vous, mais nous, on a adoré en apprendre plus sur Park Slope Food Coop, une coopérative new yorkaise qui vend des produits bio ultra-frais à bas prix contre deux heures de travail par mois à ses 16 000 membres. Et savoir qu’au Rajasthan, l’université des va-nu-pieds forme des femmes pauvres de tous pays à devenir ingénieures en énergies renouvelables grâce au langage des signes. Ou que les Équatoriens ont intégré des principes écologiques dans leur constitution. Toutes ces initiatives mettent du baume au cœur.

Et moi dans tout cela ? On vous propose d’initier une réflexion. Faut-il que vous en fassiez autant tout le temps et si vite ? Comment instaurer des moments de pause ? Qu’est-ce qui est essentiel dans votre vie et dans quoi pouvez-vous tailler pour dégager du temps ?

Où : en VOD sur Arte et le résumé sur SensCritique.

5. [Agriculture] La guerre des graines
Un film de Stenka Quillet et Clément Montfort, 2014

Quoi : Privatiser la vie sur terre, une brillante idée ? Ce documentaire décrit comment 5 multinationales ont breveté plus de la moitié des graines de la planète, au détriment des agriculteurs. Mettant fin à plus de 12 000 ans de reproduction libre des semences, ces géants de l’agroalimentaire rançonnent les paysans et conduisent la diversité des espèces à s’effondrer au profit de plantes OGM dépendantes des pesticides. En face, la résistance s’organise. Ce documentaire révèle les enjeux de cette guerre pour le premier bien commun de l’humanité, la gratuité et libre circulation des semences.

Pourquoi : Un documentaire édifiant pour comprendre l’un des combats centraux du 21ème siècle : celui pour l’autonomie alimentaire.

Et moi dans tout cela ? À votre échelle, vous pouvez collectionner des graines et les planter. Même une jardinière sur une fenêtre en ville permet de protéger quelques espèces. Entre autres Kokopelli, Semailles, Zollinger, la Ferme de Sainte Marthe, Biau Germe, Germinance, Pascal Poot cultivent et vendent ces graines reproductibles.

Où : en streaming sur Youtube et le résumé sur SensCritique.

6. [Alimentation - Agriculture] Futur d’espoir
Un film de Guillaume Thébault, 2019

Quoi : À vélo et caméra sur l’épaule, le jeune réalisateur sillonne la Suisse et la France pour répondre à la question suivante : une agriculture alternative peut-elle réellement nourrir le monde ? C’est un opus réalisé avec trois bouts de ficelle, qui a quelque chose de naïf et de touchant dans sa narration scolaire.

Pourquoi : Justement, la détermination de Guillaume à démêler le vrai du faux est émouvante. Les réponses qu’il trouve près de chez lui portent à croire qu’un nouveau chemin agricole est possible, et avec lui, une transformation sociétale profonde vers plus de résilience alimentaire. C’est un bijou !

Et moi dans tout ça ?
Votre piste : soutenir les producteurs locaux, notamment ceux qui cultivent en biodynamie, en permaculture et en bio, en achetant tout près de chez vous.

Où : Le film est disponible gratuitement sur Viméo.

7. [Alimentation] Empathie
Un film de Ed Antoja, 2017

Quoi : Coincés entre des vegans convaincus et des carnivores invétérés, il est parfois difficile de trouver un documentaire non dogmatique sur la cause animale et l’impact de notre alimentation sur notre santé et l’environnement.

Pourquoi : Ce documentaire parvient précisément, parce que le réalisateur est sceptique au départ, à se poser les bonnes questions avec nuance. À nous d’en tirer les conclusions qu’on souhaite. On vous le conseille car il est mesuré et intelligent à la fois. Si vous êtes déjà convaincu(e), ce sera un instrument de choix pour faire réfléchir tonton Michel, le carnivore de la famille. Vous nous en direz des nouvelles !

Et moi dans tout cela ? Si le propos de ce documentaire vous touche, devenir flexitarien(ne) sera déjà un très grand pas pour la cause animale.

Où : en VOD sur Viméo, résumé sur le site du reportage.

8. [Migrations] L’arche d’Anote
Un film de Matthieu Rytz, 2019

Quoi : Le pays de Kiribati (dans l’Océan pacifique, 100 000 personnes) est l’un des endroits les plus reculés au monde. Pourtant, il est l’un des premiers à sombrer dans l’océan. Le Président de ce petit pays se bat corps et âme pour enrayer la montée des eaux et préserver son peuple. Son combat donne un aperçu du destin qui attend d’autres pays côtiers.

Pourquoi : Parce que les réfugiés environnementaux sont de plus en plus nombreux, il est temps de se demander comment les accueillir dignement. On a trouvé ce film bouleversant.

Et moi dans tout cela ? Votre action concrète, c’est déjà vous informer et vous inspirer, pour comprendre et accueillir avec bienveillance ceux qui frapperont à nos portes demain.

Où : sur le site du reportage.

9. [Economie] Cargos, la face cachée du fret
Un film de Denis Delestrac, 2016

Quoi : Environ 90% de ce que nous consommons transite par l’un des 60 000 immeubles géants qui voguent sur les océans en permanence. Les étiquettes “made in”, vous voyez ? Nourriture, meubles, matières premières de construction, outils technologiques… Presque tout navigue sur la confidentielle et invisible autoroute maritime.

Pourquoi : Si personne n’en parle, c’est parce que peu de gens savent. Découvrir l’une des pires industries du monde, exonérée de taxes, polluante, irrespectueuse du droit du travail et complice du transport d’armes et de drogues, vous ouvrira les yeux.

Et moi dans tout cela ? Des actions simples sont à votre portée : vous demander si vous avez vraiment besoin de ce T-shirt made in China et s’il n’existe pas d’alternative ; consommer presque entièrement local et réduire votre consommation de produits exotiques qui sont souvent importés du bout du monde (vous reprendrez bien un peu de guacamole ?).

Où : en VOD sur le site du reportage.

10. [Economie] Nature, le nouvel eldorado de la finance
Un film de Sandrine Feydel et Denis Delestrac, 2017

Quoi : Combien vaut la nature et surtout, quels profits peut-on en tirer ? La finance prétend sauver la nature en la protégeant… avec de l’argent. Dans un contexte de raréfaction des ressources, la loi de l’offre et la demande peut maintenant s’appliquer à la faune et la flore, qui deviennent malgré elles des produits boursiers spéculatifs. Investir dans la dernière girafe femelle, une aubaine financière !

Pourquoi : cette évolution de la finance concerne chacun, car si certains cours de bourse sont indexés sur l’environnement, une sévère crise économique pourrait bien survenir lors de l’effondrement de ces nouveaux marchés spéculatifs verts. Des mécanismes encore peu connus mais fascinants : un homme averti en vaut deux.

Et moi dans tout cela ? Pas d’action particulière à part d’être un/une citoyen(ne) engagé(e) et d’avoir les yeux ouverts sur les dynamiques à l’œuvre dans nos sociétés.

Où : en VOD sur la page d’Arte Boutique et le résumé sur SensCritique.

Nous espérons que cet article vous a plu.

 

Naturellement, 

 

Nora Leon pour l’équipe Kipli

Partager :

Articles similaires

  • Gestion des forêts : 7 initiatives vertueuses

    Les forêts sont les poumons verts de notre planète. Comment multiplier ces espaces si bénéfiques...

Espace pro
[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

Une
question ?

Nous vous
répondons
avec le sourire

Par
téléphone

+33 (0)1 76 42 11 72

du lundi au vendredi de
9:30 à 18:30

Par
chat

Chatez en live

avec notre super
service client depuis
nos bureaux parisiens

Par
email

[email protected]

Nous vous
répondrons le jour
même

PARTAGER MON PANIER